Aller à la navigation | Aller au contenu

L'Ethnographie

Autres actualités

Décembre 2020

8 déc. 2020. Assemblée générale de la Société française d'ethnoscénologie

1Bonjour à toutes et à tous, la prochaine Assemblée générale (AG) de la Société française d’ethnoscénologie (SOFETH) se tiendra le mardi 08 décembre 2020 de 10:00 à 12:00 en distanciel. Pour y assister me contacter pour que je vous transfère le lien Zoom. Je reste à votre disposition pour tout renseignement utile. Au plaisir de vous retrouver le 8 décembre prochain. Bien cordialement, Pierre Philippe-Meden

7 déc. 2020. Parcours d'enseignement et de recherche en ethnoscénologie (bilan & perspectives). Fondements épistémologiques et méthodologiques

2Arianna Berenice De Sanctis et Pierre Philippe-Meden (org.). En partenariat avec : La Maison des sciences de l’homme Paris Nord (USR 3258 CNRS Paris 8 Paris 13), l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, l’Unité Représenter inventer la réalité, du romantisme au XXIe siècle (RIRRA 21 EA 4209), la Société française d’ethnoscénologie (SOFETH). Informations utiles : http://www.sofeth.com/2020/11/parcours-d-enseignement-et-de-recherche-en-ethnoscenologie-bilan-perspectives.fondements-epistemologiques-et-methodologiques.html

15 oct. 2020. The Barba Varley Foundation

3Beauté, vulnérabilité, obstination, refus

4Nous avons créé la Fondation Barba Varley pour préserver activement l’engagement pour les causes et les valeurs qui ont motivé notre vie à l’Odin Teatret.

5Il existe dans le théâtre une tradition de l’impossible comme le prouve la vie d’Eleonora Duse, Sarah Bernhardt, Isadora Duncan, Constantin Stanislavski, Ellen Terry, Gordon Craig, Vsevolod Meyerhold, Helena Modrzejewska, Adolphe Appia, María Guerrero, Antonin Artaud et Bertolt Brecht. Ces artistes ont su imaginer, et parfois réaliser, un théâtre que leurs contemporains jugeaient impossible. Aujourd’hui ils font figure de pionniers pour avoir franchi les frontières du théâtre et donné une nouvelle dimension à notre profession née comme un divertissement.

6Notre Fondation plonge ses racines dans cette tradition de l’impossible. Une tradition qui va au-delà d’un Premier Théâtre centré sur le texte et d’un Deuxième Théâtre consacré à l’expérimentation. Il réapparaît dans la culture multiforme des groupes du Tiers Théâtre qui agissent dans les marges géographiques, sociales et artistiques.

7Notre Fondation se rattache aux visions, intérêts et champs d’action de femmes et d’hommes qui, du Living Theater aux Etats-Unis au Teatr Laboratorium de Grotowski en Europe, de La Candelaria en Amérique Latine à La Tente Rouge du Théâtre Karakumi au Japon, ont, chacun à leur manière, inséré la vie du théâtre dans la réalité de la vie. Nous pensons aux groupes et aux artistes du théâtre qui, depuis les années 70, se sont imposés comme des cellules autonomes d’un nouveau système de production et de relations, démontrant ainsi la fonction transformative du théâtre pour ceux qui participent à ses processus et pour ceux qui de ses fruits.

8Cet héritage éthique et professionnel constitue une source d’inspiration et un exemple concret pour tous ceux qui veulent, dans cette époque avide de changements, instaurer de nouveaux modes de relation acteur-spectateur. Que serions-nous en ignorant ce qui n’existe plus ? C’est bien qu’il existe une Fondation qui apprécie les projets impossibles.

9Pour ce faire la Fondation s’adresse à la culture des « sans nom » du théâtre. Elle se propose d’aider les foyers actifs d’individus défavorisés à cause de leur genre, ethnie, situation géographique, âge, manière de penser et d’agir dans et hors du théâtre.

10La Fondation s’identifie à certaines caractéristiques transformatives du théâtre :

  1. simplicité d’action, qui inclut diversité et complémentarité, et affronte l’inexplicable, et la complexité qui nous entoure ;

  2. continuité et persévérance d’action à une époque dont la tendance est à « utiliser et jeter » ;

  3. utopie d’action qui rassemble des individus qui pensent et agissent à rebours de l’esprit du temps.

11Le théâtre peut être un laboratoire qui renverse idées et pratiques établies. Nous croyons que le théâtre c’est faire de la politique par d’autres moyens : ceux de la Beauté, de la Vulnérabilité, de l’Obstination et du Refus. Nous avons commencé dans de petits groupes d’amateurs, Eugenio à l’Odin Teatret à Oslo, et Julia au Teatro del Drago à Milan. Pendant plus d’un demi-siècle, nos motivations nous ont incité à ne pas capituler. Elles nous encouragent aujourd’hui à lancer cette Fondation.

12Sachez vous en servir, vous tous qui voulez semer des papillons dans l’imagination de vos spectateurs et de ceux qui ne viendront pas vous voir.

13Holstebro-Rome, 15 octobre 2020

14Eugenio Barba et Julia Varley

Pour citer cet article

, « Autres actualités », L'ethnographie, mis en ligne le 27 décembre 2020, consulté le 02 août 2021. URL : https://revues.mshparisnord.fr/ethnographie/index.php?id=776