Appels à contributions

Traduzione:
Chamadas de artigos
Calls for Papers
Convocatorias de ponencias
Inviti a presentare proposte

16/02/2022

Pour la rubrique Varia

Condition Humaine / Conditions politiques souhaite recevoir des articles pour sa rubrique Varia ; ces articles de fond peuvent aborder une grande diversité de sujets, de questions ou de thématiques, prioritairement en anthropologie du politique, de 25 000 à 45 000 signes.

Les articles soumis à la rubrique Varia font l’objet d’une évaluation en double aveugle, et s’ils sont envoyés avant la fin juin 2022, pourront être publiés à partir du n° 5 de la revue, dont la parution est prévue début 2023.

Ils doivent être envoyés à l’adresse suivante :
redaction.ch-cp [at] ehess.fr, et suivre les instructions aux auteur.e.s.

Merci de diffuser cet appel dans vos réseaux, bien cordialement.

*


31/03/2021

Une nouvelle revue d’anthropologie (du) politique

Adossée à l’IIAC, Condition humaine / Conditions politiques a été lancée en décembre 2020 par un groupe de chercheurs situés en France. Elle propose d’élaborer et de diffuser la recherche française et internationale consacrée à des lectures anthropologiques du politique dans les mondes contemporains.

Condition humaine / Conditions politiques se propose de mobiliser et de mettre en mouvement les méthodes, les approches et les concepts de l’anthropologie politique. Elle est arrimée à la méthode ethnographique, aux savoirs ethnologiques et historiques, tant du lointain que du proche, ainsi qu’à la comparaison anthropologique. Ses frontières disciplinaires sont partagées avec les autres sciences sociales et humaines, historiques et politiques.

Consulter la ligne éditoriale


Condition humaine / Conditions politiques
est une revue semestrielle française et plurilingue. Elle accueille des articles en français, en anglais, en espagnol, en italien et en portugais.

Tous les articles comportent obligatoirement un résumé long de 3 000 à 4 500 signes, en anglais et en français.

La revue accueille vos contributions dans les cinq rubriques suivantes : Penser les catégories, Turbulences, Varia, Dossier, Lectures et entretiens. Les propositions pour les trois premières sont particulièrement encouragées.

Rubriques

  • Penser les catégories, réfléchir les pratiques théoriques
    Cette rubrique analyse les emprunts réciproques de théories et de catégories entre les différentes disciplines qui travaillent l’objet politique. L’objectif est de comprendre le renouvellement de l’anthropologie politique, dans le dialogue entre les productions théoriques et les terrains.
    (Contributions de 25 000 à 40 000 signes.)

  • Turbulences
    Dans cette rubrique, nous souhaitons pointer les moments de rupture, les glissements sémantiques, mais aussi les accrocs autour de catégories qui font irruption dans le débat médiatique, et qui méritent une attention spécifique inscrite dans le pli des engagements scientifiques et citoyens.
    (Contributions d’environ 15 000 signes.)

N.B. : Exemples de thèmes autour de débats contemporains pour inspirer les rubriques « Turbulences » ou « Penser les catégories » :
— « Racisme », « racisme d’État » ou « anti-racisme » ;
— « Universel », « créolisation » ou « métissage » ;
— « Au-delà de l’intersectionnalité ? » ;
— « Genèse, (més)usages d’une catégorie : qu’est-ce que l’islamo-gauchisme ? » ;
— « Penser l’écart : du décentrement anthropologique à l’anachronisme historique », etc.

Un ensemble d’articles sur des catégories, des théories ou des sujets d’actualité faisant l’objet de débats et controverses scientifiques pourra éventuellement être proposé sous la forme d’un dossier (voir ci-dessous).

  • Varia
    Publication d’articles de fond prioritairement en anthropologie du politique, ainsi que des contributions portant sur les arts visuels, la musique, la littérature, etc.
    (Articles de 25 000 à 45 000 signes.)

  • Dossier
    Le dossier porte l’accent sur des enjeux théoriques, des pratiques sociales ou des aires géographiques singulières. La pluridisciplinarité est bienvenue.
    (Articles de 25 000 à 40 000 signes.)

  • Lectures et entretiens
    Cette rubrique accueille des recensions d’ouvrages (15 000 signes), et des entretiens (15 000 à 35 000 signes) avec des auteurs identifiés comme des contributeurs importants au champ de l’anthropologie du politique.

Consulter les instructions aux auteurs