Proporre un articolo

Traducido de:
Soumettre un article
Otra(s) traducción(es):
Submit an article
Envío de artículos
Submissão de artigo

Condition humaine / Conditions politiques est une revue semestrielle française et plurilingue. Ses différentes rubriques accueillent des articles en français, en anglais, en espagnol, en italien et en portugais, comportant obligatoirement un résumé long de 3 000 à 4 500 signes, en anglais et en français.

Rubriques

  • Penser les catégories, réfléchir les pratiques théoriques
    Reshaping categories, reflecting theoretical practices
    Pensar las categorías, reflexionar las prácticas teóricas
    Ripensare le categorie e le pratiche teoriche
    Pensar categorias, refletir práticas teóricas
    Cette rubrique analyse les emprunts réciproques de théories et de catégories entre les différentes disciplines qui travaillent l’objet politique. L’objectif est de comprendre le renouvellement de l’anthropologie politique, dans le dialogue des productions théoriques et des terrains. (Contributions de 25 000 à 40 000 signes.)

  • Turbulences Turbulences Turbulencias Turbolenze Turbulências
    Nous vivons un moment de rupture qui mérite une attention spécifique inscrite sur le pli des investissements scientifiques et citoyens, cette rubrique en rend compte. (Contributions de 25 000 à 30 000 signes.)

  • Dossier Topicalities, Current Debates Archivo Dossier Documenta
    Le dossier porte l’accent sur des enjeux, sur des pratiques ou sur des aires géographiques singulières. La pluridisciplinarité est bienvenue. (Articles de 25 000 à 40 000 signes.)

  • Varia Artículos
    Publication d’articles de fond prioritairement en anthropologie du politique. (Articles de 25 000 à 45 000 signes.)

  • Lectures
    Reviews and interviews
    Reseñas y entrevistas
    Letture e interviste
    Resenhas e entrevistas
    Notes de lecture (15 000 signes) ou entretiens (15 000 à 35 000 signes) avec des auteurs repérés en anthropologie du politique ou intéressant l’anthropologie du politique.

La revue publie des contributions inédites. Les auteurs s’engagent à ne pas les soumettre simultanément à d’autres revues. Les articles s’appuyant sur des résultats originaux disponibles en ligne dans une archive ouverte sous forme de document de travail sont cependant recevables.

Les articles doivent être mis en forme selon les instructions aux auteurs disponibles sur le site de la revue et envoyés dans une version anonymisée qu’il sera possible de soumettre aux rapporteurs.

Les propositions de contribution sont à envoyer à l’adresse électronique indiquée sur la page de contact.

Le comité de rédaction étudie dans un délai de 30 jours la recevabilité pour évaluation de chaque proposition de contribution, selon des critères scientifiques pour les articles de sciences humaines et sociales, et selon des critères de qualité esthétique et d’intérêt pour les contributions d’ordre artistique qui auront été sollicitées (cahier d’images, scénario de film, etc.). Il se réserve le droit de refuser, sans le soumettre aux rapporteurs, un article ne correspondant pas à la ligne éditoriale de la revue ou au contenu de la rubrique dans laquelle il est destiné à paraître.

Chaque proposition jugée recevable est soumise à une procédure d’évaluation en double aveugle réalisée par un membre du comité de rédaction et un rapporteur externe choisi en comité de rédaction. Les rapporteurs s’appuient sur la grille d’évaluation disponible sur le site de la revue. Le coordinateur de chaque numéro, appartenant au comité de rédaction, prépare la synthèse des avis émis sur l’article. L’auteur révise sa contribution en tenant compte des recommandations des rapporteurs et en faisant apparaître les modifications demandées. 

À l’issue du processus de révision, qui peut comprendre plusieurs phases, la contribution est définitivement acceptée ou refusée.

Le suivi de l’évaluation se fait au sein du comité de rédaction, le travail éditorial qui suit se fait avec le coordinateur de dossier et en relation étroite avec le secrétariat de rédaction.

Les auteurs et les membres du comité s’engagent à signaler les erreurs qui seraient passées inaperçues avant publication, afin de les faire corriger dans des délais raisonnables.